Vous êtes enceinte et tout se passe très bien. Par contre il vous arrive d’avoir des difficultés pour aller à la selle . La constipation peut être un symptôme assez gênant voire horrible pendant la grossesse. Pour cette raison, nous allons découvrir tout d’abord, les causes de constipation en fin de grossesse. En second lieu s’il existe un risque pour la femme enceinte et les symptômes nécessitant une consultation. Pour finir vous trouverez les remèdes contre la constipation.

-Constipation en-fin-de-grossesse

Qu’est-ce que la constipation et quelles sont les causes de constipation en fin de grossesse?

C’est quoi la constipation?

La constipation va être un problème à évacuer les selles. Une constipation est une baisse du nombre de selles émises par semaine, soit inférieure à 3 fois par semaine. La constipation aura comme symptômes des douleurs du ventre, des spasmes abdominaux , des gaz ou une sensation de ventre tendu. Un des symptômes qui peut être trompeur est la fausse diarrhée .

Chez la femme enceinte, la constipation touche une femme sur deux. Le transit pendant la grossesse va être le plus souvent ralenti.

Quelles sont les causes provoquant une constipation en fin de grossesse?

La constipation en fin de grossesse peut être provoquée par différentes causes, le faible apport en eau ou encore une mauvaise alimentation. Pendant la grossesse, il existe des causes propres.

La progestérone , hormone de la grossesse, entraîne un ralentissement du transit par relâchement des fibres musculaires. Ceci sera aussi à l’origine de vos ballonnements en fin de grossesse.

L’apport en fer provoque aussi un ralentissement du transit intestinal. Le Tardyferon ou le Timoferol donnera des selles noires, ceci est normal.

L’inactivité pendant la grossesse augmente le risque de constipation. De plus, l’utérus va gêner les intestins plus il va grossir.

Quelles sont les complications de la constipation?

Les crises hémorroïdaires vont être une complication de la constipation. Durant les efforts de poussée, il peut apparaître des hémorroïdes.

Un autre problème plus dangereux va être l’occlusion . Il s’agit d’un blocage des selles. En règle générale, au cours d’une occlusion vous n’aurez plus de selles ni de gaz. C’est une urgence médicale.

Quand consulter si vous avez des constipation en fin de grossesse?

Si vous avez une constipation en fin de grossesse, dans la plupart des cas cela se guérira tout seul. Mais il peut arriver que cette constipation devienne plus grave ou dure dans le temps. Voici les symptômes qui doivent vous alarmer et devront vous amener à consulter rapidement :

  • Sang dans les selles
  • Disparition de selles et de gaz
  • Fièvre > 38, 5°C
  • Vomissements noirâtres et nauséabonds
  • Contractions utérines répétées et régulières
  • Saignement d’origine utérine

Que faire en cas de constipation en fin de grossesse?

Quelles sont les méthodes douces pour prévenir ou combattre la constipation en fin de grossesse?

Avant de prendre des traitements contre la constipation, ce sera important de suivre quelques règles. Il est suggéré de correctement vous hydrater lors d’épisodes de constipation, au moins 1, 5L par jour. Boire du jus de pomme ou de pruneaux aideront à combattre le ralentissement du transit du à la grossesse.

Les aliments riches en fibres vont favoriser un bon transit intestinal. La consommation d’aliments riches en fibres, tels que les fruits, les légumes cuits, les céréales, les pain complets ou le flocon d’avoine.

L’acupuncture ou l’ostéopathie peuvent être d’une bonne aide pour combattre la constipation en fin de grossesse. Le massage du ventre permet de diminuer les spasmes abdominaux. L’activité physique régulière va être essentielle pour améliorer le transit intestinal.

Quels seront les traitements à prendre lors d’une constipation en fin de grossesse?

Pendant la grossesse, il peut arriver que la constipation soit très importante malgré le bon suivi des conseils hygiéno-diététiques. Du coup, il vous sera parfois prescrit des traitements.

Le magnésium peut être pris de temps en temps pour combattre les crampes et les flatulences.

L’homéopathie n’a pas démontré son efficacité. Nous ne commenterons pas la place de l’homéopathie.

Les traitements, que vous avez la possibilité de prendre lors d’une constipation XX, nécessitent un avis médical. Les traitements acceptés chez la femme enceinte contre la constipation seront:

  • des laxatifs type mucilage: sterculia (Normacol®), ispaghul (Spagulax®)
  • des laxatifs osmotiques: polyéthylènes glycol ou PEG ( macrogol ) ( Forlax ®, Transipeg®, Movicol®), lactulose ( Duphalac ®), lactitol (Importal®)
  • des laxatifs lubrifiant: l’huile de paraffine va être à utiliser ponctuellement
  • Ces traitements ne sont pas à prendre ensemble.

Si jamais vous avez d’autres questionnements sur votre grossesse, on vous suggère de consulter notre Catégorie : en fin de grossesse.