Des signes cliniques apparaissent au cours de votre grossesse comme des douleur bas du ventre à 26 semaines de grossesse. Vous êtes inquiète pour vous et votre bébé, parce que vous ne savez pas ce qui peut causer ces douleurs bas du ventre à 26 semaines de grossesse. Pendant la grossesse, on va être rapidement effrayer pour le moindre signe clinique car on a peur qu’il arrive quelque chose au bébé. A cette interrogation, il est bien difficile de trouver la réponse sur internet. Pour commencer nous allons aborder les causes possibles de douleur bas du ventre à 26 semaines de grossesse, et dans un second temps nous vous citerons les symptômes qui vont devoir vous alarmer et devront vous faire voir un médecin.

Douleur-bas-ventre-23er-trimestrea-26-semaines-de-grossesse

Quelles sont les raisons de douleur bas du ventre à 26 semaines de grossesse ?

L’objectif de cet article sera de vous orienter vers la raison de vos signes cliniques, afin de savoir si vous devez aller voir rapidement un docteur ou pas. Ce site ne remplace pas en aucun cas une consultation chez un docteur. Nous listerons les étiologies principales de douleur bas du ventre chez une femme enceinte. Les signes cliniques associés à la douleur bas du ventre enceinte seront essentiels pour le diagnostic.

Rappelons le, le deuxième trimestre de grossesse est la période entre 16 et 28 semaines d’aménorrhée ou de 14 à 26 semaines de grossesse. Et par la suite le troisième trimestre de grossesse est la période entre 29 et 41 semaines d’aménorrhée ou de 27 à 39 semaines de grossesse.

Douleur bas du ventre, contractions et saignement à 26 semaines de grossesse

Dans le cas où vous avez des douleurs importantes bas du ventre comme des coups de poignards associées à des contractions utérines et des métrorragies, alors vous devez aller voir un docteur. Vous devez être attentive aux mouvements du bébé, si votre bébé bouge comme d’habitude ou non. Ceci est pourrait être un hématome rétro-placentaire, plus précisement un hématome qui s’installe entre votre utérus et le placenta. Ceci est une urgence absolue.

Douleurs bas du ventre intermittentes et régulières avant 37 Semaines d’aménorrhée

Au cas où des signes cliniques apparaissent comme des douleurs à type de contractions utérines régulières et intermittentes avant 37 semaines d’aménorrhée, dans ce cas précis pensez à une menace d’accouchement prématuré. L’absence de mouvements foetaux est capital à repérer. Vous devez aller consulter un docteur rapidement.

Pathologies urinaires de douleurs abdominales à 26 semaines de grossesse

Vous avez des douleurs bas du ventre en urinant, c’est probable que vous ayez une infection urinaire. Les signes cliniques seront des douleurs abdominales basses, des brûlures urinaires et par moment une hyperthermie. La cystite ou la pyélonéphrite implique une consultation chez un docteur pour vous prescrire des antibiotiques. La pyélonéphrite s’accompagnera souvent d’une hyperthermie et de douleurs dans le dos ou lombaire.

Pathologies gynécologiques de douleur bas du ventre à 26 semaines de grossesse

Quand on est enceinte, les étiologies de douleurs bas du ventre pourront être dues à des soucis gynécologiques (salpingite, nécrose de fibrome, torsion d’annexes, prééclampsie…)

Douleur bas du ventre à 26 semaines de grossesse après un rapport sexuel

Durant le rapport sexuel, il est possible que vous ayez des douleurs après le rapport. Ne vous faites pas de soucis, la plupart du temps cela est causée par la sensibilité de votre col utérin et de votre pelvis. Les douleurs s’estompent toutes seules.

Torsion d’annexes (ovaires)

Si jamais vous avez des nausées, vomissements, une douleur brutale avec une sensation de masse sur le côté ; il se peut que vous ayez une torsion d’annexes, c’est-à-dire les ovaires. Vous devez aller consulter en urgence.

Pathologies digestives

Douleur bas du ventre et fièvre à 26 semaines de grossesse

Pendant la grossesse, si vous avez des douleurs de bas ventre à droite ainsi qu’une fièvre, il se peut que vous ayez une appendicite. Une appendicite est une infection localisée du tube digestif. C’est primordial de consulter pour écarter le diagnostic.

Si vous avez des douleurs du ventre à droite à 26 semaines de grossesse avec des nausées, vomissements, fièvre, il se peut que vous ayez une colique hépatique ou une cholécystite. Ces maladies sont reliées aux voies biliaires et à la vésicule biliaire qui peuvent se boucher ou s’infecter alors que vous êtes enceinte.

Si jamaisvous présentez des signes cliniques comme des douleurs brutales bas du ventre au milieu et à gauche qui vont dans le dos, avec des nausées, cela peut être une pancréatite aiguë. La pancréatite s’avèrera être une infection du pancréas.

Douleur abdominale à 26 semaines de grossesse et troubles du transit

Durant la grossesse il va falloir penser le plus souvent à une constipation. Et dans le pire des cas à un fécalome, qui est une constipation qui dure dans le temps.

Quels vont être les signes cliniques qui doivent vous inquiéter pour des douleur bas du ventre à 26 semaines de grossesse ?

Nous avons cité la majeure partie des maladies pour des douleurs bas du ventre à 26 semaines de grossesse. Toutefois pour vous faciliter les choses, nous allons vous citer les signes cliniques qui doivent vous amener à voir un docteur :

  • Fièvre : une température supérieure à 38,5°C
  • Métrorragies : très noir pour l’hématome rétro-placentaire
  • Pertes liquidiennes : claires ou vertes
  • Douleur abdominale brutale et vive
  • Absence de mouvements actif fœtaux
  • Contractions utérines répétées
Dans l’hypothèse où vous avez d’autres questionnements sur votre grossesse, nous vous conseillons de consulter notre Catégorie : à 26 semaines de grossesse.