Les pertes blanches, ou les leucorrhées, sont habituelle durant la grossesse. Par contre ce symptôme peut être désagréable pour la femme enceinte, tout simplement car il peut être compliqué de déceler si ces pertes blanches peuvent être plus graves. C’est pour cela que nous allons voir tout d’abord à quoi sont dues ces pertes blanches en fin de grossesse, dans un second temps les symptômes associés aux pertes blanches qui pourront avertir de quelque choses de plus grave et enfin ce que vous devrez faire si vous avez des pertes blanches en fin de grossesse.

-Pertes-blanchesen-fin-de-grossesse

C’est quoi ces pertes blanches en fin de grossesse?

Les pertes blanches ou leucorrhées seront physiologiques chez la femme enceinte. Donc avoir des pertes blanches en fin de grossesse est normal et l’augmentation de ses pertes est bien un signe de grossesse . Ces pertes blanches seront liées au changement hormonal occasionné par la grossesse. Ces changements provoqueront une augmentation de la glaire cervicale et une desquamation vaginale. Ces pertes blanches ne demandent aucun traitement ni mesure d’hygiène.

Les pertes blanches seront majorées la plupart du temps en début de grossesse. Dans les 10 jours qui précèdent l’accouchement, les pertes blanches peuvent avoir un lien avec la perte du bouchon muqueux qui ferme le col de l’utérus.

Les pertes blanches physiologiques sont blanches, abondantes, d’aspect laiteuses . Ces leucorrhées ne grattent pas et ne sentent pas.

Quels sont les symptômes et quelles sont les causes de pertes blanches en fin de grossesse?

Comment différencier des pertes blanches physiologiques versus des pertes blanches anormales en fin de grossesse? Les pertes blanches anormales en fin de grossesse sont accompagnées d’autres symptômes, qui exigent la visite auprès d’un gynécologue.

Pertes blanches, verdâtres et malodorantes

Si vous avez des leucorrhées qui seront légèrement verdâtres , dans ce cas cela sera peut être le signe d’une infection génitale. Ce genre de pertes vertes sera un motif de visite. Ces pertes blanches verdâtres en fin de grossesse peuvent être dues par une bactérie Trichomona vaginalis . Elles vont être mousseuses, nauséabondes , le plus souvent associées à une brûlure vulvaire. Il existera par moment une douleur lors du rapport sexuel et un saignement après le rapport. C’est capital d’aller consulter dans ce cas pour avoir un prélèvement vaginal et un traitement antibiotique.

Si les pertes sont plûtot du pus , voire même avec quelques saignements, alors dans ce cas, il faut envisager le gonocoque . Le gonocoque sera une bactérie, qui va devoir être traitée. Le risque est une infection du liquide amniotique ou une menace d’accouchement prématuré . Le traitement sera des antibiotiques pour la femme enceinte et le partenaire doit être également traité.

Pertes blanches enceinte et douleurs du bas ventre

Les pertes blanches en fin de grossesse peuvent être causées par le Chlamydiae Trachomatis, qui est une bactérie. Les pertes vont être purulentes ou blanches. Il existera par moment des douleurs du bas ventre et des signes des voies urinaires. Le risque est la menace d’accouchement prématuré.

Pertes blanches grumeleuses et démangeaison

Des pertes blanches en fin de grossesse, qui grattent et qui sont comme des grumeaux, peuvent être le signe d’une mycose . Ces leucorrhées seront typiques et assez épaisses. La vulve sera très inflammatoire avec un prurit indispensable. En général, il faudra un médicament antimycosique pour soigner ces mycoses. Ces mycoses sont causées par des champignons comme le Candida.

Pertes blanches et rosées

Des pertes blanches en fin de grossesse, qui ont une couleur qui tirent vers le rouge, peuvent être le signe de saignement. Si vous avez des pertes de sang avec vos pertes blanches, consultez notre article afin de connaître les explications à ces pertes de sang en fin de grossesse.

Pertes blanches malodorantes et sensation de brûlure

Les pertes blanches enceinte en fin de grossesse peuvent être dues par des bactéries, comme le Gardnerella vaginalis. Les pertes seront liquides, blanchâtres, peu abondantes, onctueuses et malodorantes. Ces leucorrhées vont être le plus souvent accompagnées d’irritation vulvaires et vaginales. Le traitement sera par antibiotiques.

Pertes blanches et jaunâtres

Le mycoplasme pourra donner des pertes blanches peu abondantes, liquides, jaune. Le traitement sera un antibiotique.

Quel est le danger des pertes blanches pour la femme enceinte?

Les pertes blanches physiolgiques ne présentent aucun risque pour la femme enceinte. Si par contre vous présentez les symptômes ci-dessus (douleur, pertes vertes, pertes de sang,… ) alors dans ce cas vous allez devoir aller consulter, afin de vérifier qu’il n’y ait pas une infection.

Quand s’inquiéter si vous avez des pertes blanches en fin de grossesse ?

Si vous présentez un des symptômes ci dessous, il est capital d’aller consulter:

  • Fièvre supérieure à 38, 5°C
  • Sensation de ventre dur comme du bois
  • Évanouissement, altération de l’état général
  • Métrorragies
  • Absence ou baisse des mouvements actifs du foetus
  • Pertes de liquides
  • Très forte douleurs abdominales

Quoi prendre pour les pertes blanches en fin de grossesse?

Il n’y a aucun traitement à prendre pour les pertes blanches physiologiques. Cependant, si vous avez des douleurs, des symptômes urinaires, des métrorragies, vous allez devoir aller consulter un gynécologue. Il sera sans doute effectué un prélèvement local et le médecin vous donnera un traitement spécifique au diagnostic.

Règle d’hygiène si vous avez des pertes blanches en fin de grossesse

Il n’y aucune règle à suivre pour les pertes blanches physiologiques pendant la grosses. L’unique conseil est de changer vos sous-vêtements (en coton) souvent et d’éviter de vous laver avec un savon les parties génitales . PAS DE LAVAGE VAGINAL, JAMAIS! Vous risquez de déséquilibrer votre flore vaginale.

Dans le cas où vous avez d’autres questionnements sur votre grossesse, on vous suggère de consulter notre Catégorie : en fin de grossesse.