Le mal de tête est en vocabulaire médical défini par une céphalée. Les céphalées représentent une des 10 raisons les plus courantes d’aller consulter chez le généraliste. La céphalées secondaires peut tourmenter par le mal insupportable et soudain. Nous découvrirons ensemble quelles situations et signes cliniques vous allez distinguer. Quelles seront les diagnostics, qui exigent que vous alliez consulter sans attendre un docteur ?

cephalees secondaires

Rappel sur les céphalées secondaires

Le mal de tête est un symptôme qui peut vite devenir gênant voire handicapant. Ce mal de tête peut vite devenir inquiétant car il peut être très douloureux. Cependant, il est difficile de savoir quand s’inquiéter et quand se rassurer. Le mal de tête ou céphalée en vocabulaire médical est un mal perçu au niveau de la tête ou de la face. Au moins une personne sur deux aura eu un mal de tête dans l’année écoulée. Le mal de tête va quelquefois avoir un impact sur sa vie sociale ou au sein de son travail.

Une céphalée primaire est un mal de tête qui n’a aucun lien avec une autre pathologie ou un traumatisme identifiable. L’examen clinique d’une céphalée primaire est donc normal.

Le mal de tête est considéré comme une céphalée secondaire, si il y a un lien avec une cause sous-jacente locale (neurologique, ORL, ophtalmologique) ou générale. Une origine organique est un organe ou maladie qui provoquera parmi ses symptômes cliniques, un mal de tête. Ce mal de tête se traite par l’identification de la cause et son traitement.

Les causes de maux de tête secondaires

Un mal de tête secondaire peut être lié à plusieurs raisons :
– les chocs ou traumatisme cranien
– les maladies vasculaires
– les cancers ou masse intracranienne
– une chute de tension dans le liquide cérébral
– la consommation de drogues, médicaments
– la consommation de tabac
– les infections
– les anomalies dentaires, ORL ou ophtalmiques
– troubles métaboliques ou sanguins

Quand diagnostiquer une céphalée secondaire ?

Lorsqu’une céphalée secondaire est brutale, récente, ou progressive sur quelques mois laisse penser que la céphalée est inhabituelle. Mais cela peut être aussi une céphalée ancienne qui présente des caractéristiques inhabituelles. Dans tous ces cas-là, il faut consulter un médecin.

Lire plus  Mal de tête après la musculation
Related Posts
Mal de tête quand je ne mange pas
mal de tête quand je ne mange pas

Le mal de tête est en vocabulaire médical défini par une céphalée. Les maux de tête représentent une des 10 Read more

Mal de tête après avoir couru
mal de tête après avoir couru

Le mal de tête est en terme médical défini par une céphalée. Les maux de tête font partie des dix Read more

Mal de tête quand je tousse
Mal de tête quand je tousse

Le mal de tête est en terme médical défini par une céphalée. Les maux de tête font partie des dix Read more

Mal de tête quand je suis debout
mal de tête quand je suis debout

Le mal de tête est en vocabulaire médical défini par une céphalée. Les maux de tête représentent une des 10 Read more