Il est indispensable d’informer les femmes sur les différentes méthodes contraceptives. Chaque femme se posera au moins une fois la question à un moment de sa vie, quelle contraception prendre afin de ne pas tomber enceinte ? Nous allons détailler les différents modes de contraception qui sont les plus fréquemment utilisés et prescrits. En deuxième partie, nous présenterons rapidement les autres méthodes mais qui sont peu fiables.

 

Principes généraux de la contraception

La contraception permet d’éviter une grossesse non désirée. Elle est réfléchie en fonction du mode de vie, des choix et des antécédents de la femme. Les interlocuteurs principaux vont être le médecin traitant, le gynécologue ou encore la sage femme. Il sera important de rechercher des contre-indications.
La contraception est propre à chaque femme. Elle conviendra à l’une pour plusieurs raisons et non à une autre femme.

Les méthodes contraceptives que nous allons vus décrire sont les plus efficaces. La plupart des contraceptifs décrits ci-dessous sont en général gratuits dans les centres de planning familiaux.

Nous rappelons que le préservatif reste indispensable pour se protéger des infections sexuellement transmissibles, comme le VIH, la syphilis, ….

 

Méthodes contraceptives efficaces

Contraception oestroprogestative et progestative seule.

La pilule

La pilule est un comprimé à prendre quotidiennement pendant 21 ou 28 jours. Il existe plusieurs générations de pilule qui seront adaptées en fonction des antécédents, symptômes et souhaits de la femme.

Les pilules oestroprogestatives comprennent deux hormones, l’œstrogène et la progestérone. Les pilules de première et deuxième génération sont en général entièrement prises en charge par la sécurité sociale et votre mutuelle.

La pilule progestative ne comprend que de la progestérone, les génériques sont en général entièrement remboursés.

Les autres pilules oestroprogestative (3 et 4ème génération) et progestatives sont à tarification libre, donc souvent non remboursées. N’hésitez pas à vous rapprocher de différents pharmacie afin de comparer les prix.
Les plannings familiaux et les pharmacies fournissent gratuitement la pilule avec ordonnance médicale avant 18 ans.

La pilule doit être prescrite par un médecin et sera délivrée sur ordonnance en pharmacie.

 

Vaginale

L’anneau vaginal (NUVARING) comprend des œstrogènes et de la progestérone. Il est inséré et laissé pendant 3 semaines en intravaginale. Il sera retiré pendant une semaine et un nouveau sera mis pour redémarrer un cycle.
Il est prescrit par un médecin ou sage femme et sera délivré en pharmacie.
Il est non remboursé.

 

Transdermique

Ce patch de la marque EVRA, est composé d’œstrogène et de progestérone. Il est appliqué une fois par semaine toutes les semaines pendant 3 semaines avec une semaine de pause. Ce patch est non remboursable.
Il est prescrit par un médecin ou sage femme et délivré en pharmacie.

 

Contraception progestative locale

Sous cutanée

L’implant sous cutané (NEXPLANON) est inséré dans la partie molle du bras non dominant. Il est posé par un médecin traitant, gynécologue ou sage femme. Il dure en général 3 ans. Il est remboursé par la sécurité sociale et la mutuelle.

méthodes contraceptives

Injectable

Une injection intramusculaire tous les 3 mois permet d’être protégée. Il faudra répéter régulièrement ces injections afin d’avoir un bon effet contraceptif. Ce n’est pas la méthode la plus utilisée.

 

Contraception intra utérine = dispositif intra utérin (DIU) progestatif et a cuivre

Le DIU ou appelé plus communément « stérilet » est inséré dans l’utérus. Il est efficace durant 3 à 5 ans selon les modèles. Il est posé par un médecin généraliste, gynécologue ou sage femme. Les DIU sont délivrés en pharmacie et sont entièrement remboursés par la sécurité sociale. L’avantage de cette contraception est de ne pas avoir à y penser tous les jours.

méthodes contraceptives

 

Préservatif masculin et féminin

Le préservatif masculin est la méthode contraceptive la plus connue et la plus simple. Il ne nécessite pas d’ordonnance ni de consultation médicale. Le préservatif est à usage unique. Il se pose sur le pénis en érection et se retire dès la fin du rapport.

méthodes contraceptives

Le préservatif féminin est inséré dans le vagin avant le rapport.

méthodes contraceptives

Ils ont tous les deux l’avantage de protéger des Maladies sexuellement transmissibles (MST) come le VIH, la syphilis, … Ils peuvent être gratuits en structures médicales ou dans les centres de planning familiaux.

 

Stérilisation féminine et masculine

Toutes personnes ayant déjà eu des enfants, peut avoir accès à une stérilisation définitive. C’est-à-dire pour faire simple, qu’on va fermer les voies naturelles. Elle est prise en charge par la sécurité sociale et votre mutuelle.

Pour la femme, les trompes seront bouchées et  empêcheront la circulation des ovocytes et donc la rencontre avec les spermatozoïdes.

Pour les hommes, cela s’appelle la vasectomie. Elle consiste à bloquer les canaux qui viennent des testicules afin que les spermatozoïdes ne soient pas mis dans l’utérus pendant l’éjaculation et donc ne pas féconder l’ovocyte.

 

Les méthodes moins efficaces

Nous citons rapidement les méthodes qui n’ont pas prouvé leur efficacité :
le retrait : vous pouvez lire notre article sur la méthode du retrait
– la méthode d’ovulation
– spermicides
– et encore bien d’autres mais moins connues

 

Conclusion

Nous vous mettons en lien le tableau récapitulatif des contraceptions de l’INPES.

Pour vous guider et aider dans votre choix, le site choisirsacontraception.fr répondra à beaucoup de vos questions.

LA MEILLEURE CONTRACEPTION EST CELLE QUE L’ON CHOISIT !

méthodes contraceptives